Galerie
Présentation

Fermer Le Club

Nos Vidéos

Fermer 2004-2005

Fermer 2009-2011

Fermer 2013

Fermer 2014

Fermer 2015

Label
club_labellise_2012_diapo_site.jpg
Sociaux
news.gifNouvelles

Actulutte 07-10-2016 - par Laurent le 15/10/2016 @ 11:30

Samedi 2 octobre nous étions sous la halle de tennis du stade Ladoumègue (Mitry-Bourg) pour la journée annuelle « Sport et Handicap », organisée par la Municipalité de notre commune.

20161007_01.jpg20161007_02.jpg20161007_03.jpg

Cette année, l’initiative rencontrait un beau succès du côté des accueillants, puisque pas moins de 26 stands (sports et autres associations) attendaient les visiteurs et leur famille. On pouvait regretter une participation un peu faible des principaux concernés, car en dehors des familles, les Instituts Médico-Educatifs n’étaient guère au RV. Ce sont surtout des familles que nous avons ainsi rencontrées.

20161007_04.jpg20161007_05.jpg20161007_06.jpg

Christophe, Hervé, Mathieu, Cyril du côté de l’encadrement, Clara, Ossama et Emmanuel du côté des lutteurs faisaient des démonstrations et encadraient les initiations. Comme l’année dernière, un bon point à Ossama et Emmanuel, qui ont rempli leur fonction avec sérieux. Marianne Margaté était là en tant que membre de notre club, mais aussi comme 1ère Maire-Adjointe, après que Mme le Maire soit venue nous saluer en matinée.

20161007_07.jpg20161007_08.jpg20161007_09.jpg

Peu de rencontres, mais de qualité. Les enfants autistes nous mettent au défi : saurons-nous les approcher, attirer leur attention, les comprendre… ? Des fois ça marche, des fois non. Les parents, qui sont, par la force des choses, de véritables experts, nous expliquent comment faire, on recommence, on progresse… C’est passionnant.

20161007_10.jpg20161007_11.jpg

Nous avons été impressionnés par les parents, si courageux, même si, dans l’épreuve, l’un des deux s’esquive (le père en général). Par exemple, la maman de Roy, un grand gaillard avec lequel nous n’avons pas réussi à entrer en communication, a pu souffler 10 minutes dans la semaine, le temps qu’on prenne son fils en charge, puis elle a essayé la lutte, elle est plutôt douée, et ça lui donne envie d’en faire. Tout le reste du temps, elle en a la charge 24h/24.

Nous espérons, dans les prochains jours, accueillir quelques nouveaux (elles) adhérents, et nous savons qu’ils (elles) seront accueilli(e)s comme on sait le faire à Mitry-Lutte.

Notre section FFSA, notre participation à cette journée, ne sont pas seulement des manifestations de notre bon cœur : cela nous fait grandir, nous aussi.


Actulutte 16-06-2016 - par Laurent le 01/08/2016 @ 22:42

20160613_04.jpgHier soir s'est tenue la sympathique et émouvante Assemblée Générale de Mitry-Lutte.

Nous avions l'honneur d'avoir à nos côtés : Alain Bertholom, Président de la Fédération Française de Lutte, Charlotte Blandiot Faride, Maire de Mitry-Mory, Mélonin Noumonvi (Melo), Champion du Monde de Lutte Gréco-romaine, et Marianne Margaté, Conseillère Départementale de Seine et Marne.

Le Président du club, Christophe Hingant, a reçu la médaille de la Fédération pour son implication et son dévouement pour le développement de notre sport. Une récompense bien méritée. Bravo!

20160613_08.jpg20160613_01.jpg

La soirée s'est terminée avec tous les ingrédients de la convivialité : verre de mojito, barbecue et buffet, retransmission du match de football avec victoire de la France, piste de danse, et temps agréable...

Merci à tous les présents, et vive Mitry-Lutte!


Actulutte 05-06-2016 - par Laurent le 01/08/2016 @ 22:25

20160605_01.jpg

20160605_02.jpg


Actulutte 28-05-2016 - par Laurent le 31/07/2016 @ 11:54

6 titres, 14 médailles pour Mitry-Lutte aux rencontres nationales « vétérans » de Bayeux

20160528_01.jpgLe jour où Mitry-Lutte débarqua en Normandie

Ce weekend, nos vétérans ont rejoint Bayeux, pleins de fougue et d’allant, pour participer aux rencontres nationales de lutte, ainsi nommées car, ne résultant pas de qualifications, elles ne peuvent s’appeler « championnats de France ». Comme chaque année, la compétition se déroulait en parallèle aux rencontres par équipes « benjamins », qui connaissaient cette année un grand succès, avec 17 équipes présentes.

20160528_02.jpg20160528_03.jpg20160528_04.jpg20160528_05.jpg

Arrivés la veille les lutteurs avaient pu prendre contact avec la salle, les tapis, et saluer les organisateurs en plein travail de préparation. Bayeux est une très jolie ville, principalement organisée autour d’une longue rue appelée, au long de ses tronçons successifs, Saint-Patrice, Saint-Malo, Saint-Martin et Saint-Jean ; avec tous ces saints, nos lutteurs ne craignaient rien. Pas le temps, malheureusement, d’aller voir la fameuse Tapisserie. Juste une visite de la ville, puis repas collectif (restaurant Le Nonan’t, bonne table, bon accueil) et au lit.

20160528_06.jpg20160205_07.jpg20160528_08.jpg

Le DDay enfin, le jour le plus long, samedi 28 mai. Alexandra et Sébastien viennent renforcer l’encadrement. Sébastien coachera presque tous les lutteurs mitryens, même si c’était parfois difficile, car ils étaient régulièrement présents sur les 2 tapis. En effet, sur les 50-60 lutteurs du tournoi, 9 étaient Mitryens

20160528_09.jpg20160528_10.jpg

Mitry-Lutte n'oublie pas son arbitre nationale, Mélanie, qui en plus d'arbitrer les vétérans avait un oeil sur ses "jeunes arbitres" qui officiaient du côté des benjamins.

  • Hervé Moncomble (classe d’âge C, 63kg)
  • Brahim Afeissa (A, 69kg)
  • Dominique Riegel (qui luttait pour Saint-Yrieix, mais son cœur est chez nous) (A, 69kg)
  • Patrick Foussadier (B, 69kg)
  • Ludovic Jaubert (A, 76kg)
  • Cyril Le Meur (C, 76kg)
  • Antoine Fillion (A, 97kg)
  • Michel Schiaffi (D, 85kg)
  • Et le Président, Christophe Hingant (C, 130kg)

Les 2 styles étaient luttés le même jour, solution plutôt satisfaisante, sans doute à pérenniser.

20160528_11.jpg20160528_12.jpg20160528_13.jpg

Les catés étaient plus réduites que l’an passé, tant en libre qu’en gréco. Hormis Dom et Brahim, qui avaient 7 matchs dans la journée ( !), les programmes étaient raisonnables.

20160528_14.jpg20160528_15.jpg20160528_16.jpg20160528_17.jpg

Parmi les faits marquants, et pour n’en garder que 3, les débuts prometteurs de Brahim, qui s’est défendu comme un lion dans une caté nombreuse, difficile et très physique, le corps martyrisé de Dom, marqué par la dureté des 7 combats, et qui parvient à conquérir une magnifique médaille d’argent en gréco, en plaçant sa spéciale sur un véritable colosse de Lille, et enfin la maîtrise de Michel, qui a semblé imperturbable dans ses 4 combats pour les 2 médailles d’or.

20160528_18.jpg20160528_20.jpg

En dehors de la compétition, l’ensemble du weekend s’est déroulé dans la plus grande convivialité. La soirée du samedi soir était particulièrement réussie. Dans une salle municipale de Port-en-Bessin, accueillis par un bon duo musical (le père et la fille), un excellent cochon grillé attendait les lutteurs. Comme chaque année ces rencontres fraternelles sont propices à refaire les matchs, à féliciter les adversaires, à bénéficier des conseils techniques des meilleurs. Le lendemain, après le marché, le Pont-L’évêque, l’andouille de Vire et le jus de pommes distillé, l’appel de la mer était irrésistible pour 4 tritons mitryens qui s’en furent se déchirer les pieds sur les coquilles-Saint-Jacques du platier. Moules-frites pour finir, et le retour sous la pluie.

Un grand bravo donc à l’organisation bajocasse (c’est comme ça qu’on dit), irréprochable et super sympa.

Merci aux accompagnatrices, qui ont apporté une touche de charme et de distinction dans un environnement certes empreint de la courtoisie française, mais d’un raffinement parfois insuffisamment travaillé.

Une mention spéciale pour Christophe et Hervé, qui ont beaucoup travaillé pour préparer un weekend très dense. Organisation sans faille et qualité du séjour, grâce aussi à des finances saines. Merci à eux !

Résultats:

  • Les médailles d’or :
    • Michel SCHIAFFI dans les 2 styles.
    • Christophe HINGANT dans les 2 styles.
    • Cyril LE MEUR en libre.
    • Ludovic JAUBERT en libre.
  • Les médailles d’argent :
    • Antoine FILLION en libre et en gréco.
    • Patrick FOUSSADIER en gréco.
    • Ludovic JAUBERT en gréco.
    • Cyril LE MEUR en gréco.
    • Dominique RIEGEL en gréco (pour Saint-Yrieix).
  • Les médailles de bronze :
    • Hervé MONCOMBLE en libre et en gréco.
  • 4e place
    • Dominique RIEGEL en libre.
    • Brahim AFEISSA en gréco.
  • 5e place : -
    • Brahim AFEISSA en libre.

Actulutte 20-03-2016 - par Laurent le 21/03/2016 @ 22:15

Championnats de France de lutte – Minimes, cadettes, juniors féminines.

19 mars 2016, Châlons-en-Champagne

20160320_01.jpgMitry-Lutte emmenait 3 filles à ces championnats nationaux : Inès en minime 50kg, Clara, même caté, Audrey en cadette 65kg. Pour Inès, qui débute, l’objectif était de prendre de l’expérience et d’observer l’ambiance du haut niveau. Pour Clara et Audrey l’ambition était plus élevée. Audrey avait déjà connu les championnats de France l’an dernier, à Tourcoing. Toutes 3 avaient réalisé un bon tournoi de qualification à l’échelle régionale.

Châlons-en-Champagne est une ville moyenne, mais son passé prestigieux de commune médiévale drapière et commerçante se lit encore dans la qualité des bâtiments, notamment une très belle église Saint-Alpin du XIIe siècle que nous avons admirée vendredi soir après la pesée et avant les pâtes. Les ruelles du centre-ville sont un peu mornes, l’animation s’étant déplacée, aux dires d’un lutteur châlonnais, vers les nouvelles zones commerciales de la périphérie… ô tempora, ô mores ! L’ancienne Catalaunum romaine a vu, dans les champs alentours, la 1ère défaite d’Attila en Occident. Au moyen âge elle est l’une des plus grandes villes de France, animée par le commerce des draps de laine et du négoce de vin. Quoique Châlons ne soit pas une ville de Champagne, comme Epernay, elle tout de même une ville de la Champagne, et les cadres du club ont pu de la sorte apprécier la production d’un partenaire du club de la ville. Beaucoup reste à dire sur cette jolie localité, mais nous vous renvoyons pour cela à un éventuel séjour, à 2h de Mitry-Mory. Super organisation, bénévoles nombreux et sympathiques, bravo au club de Châlons.

Le 1er combat de la lutteuse (et du lutteur), c’est le poids. Audrey et Clara avaient bien anticipé. C’était plus difficile pour Inès, mais le jour 1 elle était prête, juste au dessous de la barre fatidique. 1/2h de révision technique pour prendre contact avec la bâche, les dernières infos réglementaires du coach, et direction l’hôtel. Une bonne nuit, quelques fruits au petit déj., et toute la troupe se retrouvait samedi 8h30 au Palais des Sports bruissant de 191 lutteuses, un record. Sur 24 catés, seulement 8 tournois nordiques, tout le reste en poules.

10 lutteuses dans la caté d’Audrey, 15 dans celle de Clara et d’Inès.

58 cadettes en tout, avec 38 clubs.

91 minimes avec 41 clubs.

20160320_02.jpgBonne ambiance entre les filles. Nos 3 lutteuses retrouvent les copines de l’Ile-de-France, et dans les moments d’attente avant les combats, dans la salle d’échauffement ou dans les travées, on se donne des conseils, on s’encourage, sans regarder de quel club on vient.

C’est Clara qui est appelée pour le 1er match de la journée. Elle domine. Elle semble s’acheminer vers sa 1ère victoire, mais se fait contrer sur un bras à la volée. Elle entre dans les repêchages. Inès réalise un bon 1er match, en étant très solide sur le haut du corps. Elle perd 10-2, surtout par manque de solutions techniques, car le combat était très équilibré. Au 1er tour des repêchages elle ne peut rien faire contre une fille plus forte et plus expérimentée. Inès a de l’avenir dans la lutte car elle a un bon physique et de l’agressivité. Elle doit être bien assidue et attentive aux entraînements.

Clara gagne facilement son 1er tour des repêchages et se retrouve à 2 matchs de la médaille de bronze.

Pendant ce temps, Audrey, exempte au 1er tour, attendait patiemment. Après la pause repas, elle est appelée contre une Ch’ti de Liévin. Ce sont déjà les ¼ de finale. Audrey réalise un match très maîtrisé, bonne position, bons appuis, bon travail sur les bras, esquives, défense… Elle passe une belle ceinture de côté, quelques passages derrière et sorties de tapis, puis gère bien la fin : 10-2. Ce sont les demi-finales.

Clara fait son 2e tour de repêchages contre une lutteuse de la bien nommée Ville-aux-Dames, près de Tours…

Bien entendu, pour Audrey en demi, le niveau n’est plus le même. Perrine, une autre Ch’ti, de Calonne-Ricouart, n’était pas servante, comme dans la chanson, mais finaliste 2015. Audrey fait tout ce qu’elle peut mais, avec son année et demi de lutte, la marche est trop haute. Elle fera la finale 3-5.

Dans le camp mitryen c’est l’effervescence. La principale concernée semble plus calme que Cyril, Sébastien, Hervé, et Christophe qui tournent, l’œil noir, comme s’ils allaient être eux-mêmes appelés. Cindy, du haut des tribunes, jette un œil plus pondéré et connaisseur. Des entraîneurs d’IDF, Pino, d’autres lutteuses viennent aux nouvelles. C’est ce qui fait la différence entre des championnats de France et les autres tournois : l’enjeu énorme d’une médaille, pour le club, mais aussi pour le comité.

C’est l’appel. L’adversaire est une fille de Vallet, Pays-de-Loire. Depuis la veille, on ne parlait que des stratégies contre Samah, l’antagoniste de Bagnolet, et finalement Audrey ne la rencontrera pas. Le match se déroule presqu’entièrement comme le 1er : domination importante d’Audrey, avec un peu plus d’engagement et de nervosité. 6-2 à la pause. On ne voit pas comment l’adversaire pourrait renverser la situation. Même profil de match jusqu’à 40’’ de la fin. On avait perçu depuis la pause, la volonté de l’adversaire de tenter le hancher, sa dernière chance. 1, 2, 3 tentatives inoffensives, puis Audrey, pousse en bord de tapis, et c’est là que le hancher assassin est déclenché… L’adversaire ne relâchera pas sa finale costale, et c’est le tomber.

Difficile de retomber sur terre, de consoler notre lutteuse… Le temps seul est un baume d’apaisement dans certaines circonstances. Clara en début de tournoi, Audrey à la fin… que celui à qui cette mésaventure n’est jamais arrivée lève le doigt.

Koumba Larroque, la fille de notre ami Stéphane, championne du monde cadette, était blessée mais présente tout au long de la journée. Du côté des copines et des clubs proches, Charlyne du CMASA fait le même match que l’an dernier et obtient la même médaille d’argent. Narcisa fait 9e. Julie Ledit, de l’ESL, fait 5e, Fariza, 7e. Samah Kheniche (Bagnolet) obtient la médaille de bronze dans la caté d’Audrey, ainsi qu’Héloïse Mendes, du SCLA, et Nolwenn Pérès de Villejuif (dans une caté à 17, elle gagne ses 5 matchs de repêchages !)

Résultats des Mitryennes :

  • Minimes 50kg.
    • Clara Le Meur : 7e.
    • Inès Taifour : 13e.
  • Cadettes 65kg.
    • Audrey Pietrantoni : 5e.

Temps Libre - par Laurent le 21/03/2016 @ 22:01


Mitry à l'heure de la Samba - par Laurent le 21/03/2016 @ 21:57

20160307.jpg


Le presse soutiens Mitry Lutte - par Laurent le 14/02/2016 @ 23:48

20160207_00.jpg



Actulutte 2016-02-07 - par Laurent le 14/02/2016 @ 23:19

Championnats Ile-de-France à Mitry-Mory, le 7 février, salle Micheline-Ostermeyer.

 

Mitry-Lutte digne de sa devise

Samedi 6 février, à Sainte-Geneviève-des-Bois, nos 2 lutteurs adaptés ont fait un beau tournoi régional. Emmanuel continue son apprentissage et ne lâche rien sur le tapis. Ossama réalise 2 beaux matchs, avec des attaques aux jambes très probantes. Reste tout de même à mieux les stabiliser pour finaliser. Bravo à nos 2 champions.

20160207_01.jpg

Mitry-Lutte ne lâche rien. Même inférieurs sur le papier, nos lutteurs trouvent des ressources. Nous accueillions donc une série de championnats régionaux : qualificatifs pour les championnats de France féminines toutes catés jeunes, minimes-cadets garçons libre, 1ère série senior (l’élite régionale). 190 lutteurs et lutteuses. De 11h30 à 18h.

20160207_10.jpg20160207_11.jpg

Mitry-Lutte se présentait avec des ambitions en féminines, mais s’attendait à des difficultés chez les garçons ! Les filles ont répondu « présentes ! », puisque sur 4 engagées, 4 sont qualifiées pour les championnats de France, à Châlons-en-Champagne, le 18-19 mars prochains (préparez les convois et les remorques pour les bouteilles). Inès, première sur la bâche, remporte un 1er combat tout en agressivité. Battue par Clara elle obtient la médaille d’argent. Avant la pesée, avec 350 grammes en trop, elle avait connu les joies de la perte de poids, comme les grandes ! Clara remporte facilement ses 2 combats et devient championne d’Ile-de-France. Audrey fait un 1er combat magnifique, avec beaucoup d’initiatives, et finit par dominer son adversaire par supériorité technique. Dans son 2e combat, contre une adversaire très physique, elle ne trouve pas la solution. Nul doute que Cindy lui expliquera. Car Cindy, encore fragile sur certaines articulations, avait décidé de se réserver pour les France. Notre championne envisage une vraie préparation, avec les garçons, comme elle a toujours fait. Pour préparer les championnats de France, les filles profiteront d’un stage à Bagnolet les 22, 23 et 24 mars. Tout le club est avec elles.

20160207_07.jpg20160207_08.jpg

Contre son éternel Enzo, Maxence n’a pas pu défendre ses chances. C’est plus dans la tête que dans la lutte, il va falloir que les coachs trouvent le truc. Yanis, dans une caté à 9, se fait prendre trop facilement aux jambes. Néanmoins, menés largement par un lutteur confirmé, il parvient à lancer son fameux hanché de tête et gagne par tomber. En étoffant sa technique, et surtout en gagnant en protection des jambes, Yanis a un réel potentiel.

Dans un tournoi senior très relevé, Yacin, Ludo et Antoine se présentaient avec des ambitions modérées. C’était sans compter sur l’esprit Mitry-Lutte. Sur 3 ou 4 matchs, chacun avait des adversaires inaccessibles, et 1 match à gagner. Pas facile, mais jouable. Et bien nos 3 combattants ont tout mis, et chacun a gagné son match. Yacin passe son 1er bras à la volée et confirme qu’il est très difficile à bouger, même par les meilleurs. Antoine réalise un match construit et magnifique qu’il termine par tomber en coquille. Ludo, enfin, laisse un colosse du CMASA bourriner au bord du tapis et lui passe 1, 2, 3 demi-souplesses, jusqu’au tomber. Un bilan réellement satisfaisant pour nos seniors, dont 2 vétérans – rappelons-le – qui feront valoir quelques prétentions du côté de Bayeux.

20160207_05.jpg

20160207_03.jpg

N’oublions pas nos bénévoles. Car Mitry-Lutte est aussi réputé pour la qualité de ses organisations. Christophe, notre Président, est intraitable sur la qualité ! Un bon tournoi, c’est d’abord… une sono. Des micros qui marchent, et des annonces qu’on entend. Merci à Jean-Michel, dit le Basque, pour son professionnalisme. Au bout du micro notre ami Pino, Conseiller Technique Régonal, animait le tournoi avec son humour à triple détente, sa culture et ses valeurs. Un bon tournoi c’est ensuite un tournoi serein, où les arbitres ne sont pas sous pression de hordes fanatiques au bord des tapis, où des grappes d’enfants ne courent pas au milieu des combats, comme c’est trop souvent le cas dans notre sport. Le grand Cyril, le petit Cyril, Jérôme, avec l’appui de Marie-Thé de Meaux, ont fait en sorte que tout se passe bien. Un bon tournoi, c’est bien sûr un bar. Michel, Alexandra et David accueillaient avec distinction, élégance et bonne humeur les lutteurs assoiffés  et leur entourage. Un MERCI tout particulier à Patrick et son épouse, qui ont officié toute l’après-midi à l’importante tâche des frites. Cette responsabilité ingrate est peut-être celle qui a fait le plus d’heureux, car nous aimons tous les frites. Mais il faut quelqu’un pour le faire, loin de l’ambiance et des combats. Christophe accueillait au bar VIP et signait contrats de partenaire sur contrat de partenaire, augurant d’une trésorerie saine. Qui dit trésorerie saine dit Hervé, qui avait l’œil sur tout. Un bon tournoi enfin, on l’oublie parfois, c’est un corps d’arbitrage au complet. Mélanie, licenciée de notre club, menait ses troupes de main de maître, à commencer par Céline, qui arbitrait des matchs de haut niveau pour valider sa formation d’arbitre régionale, mais aussi Aurélie et Marianne à la table. Mitry-Lutte est le seul club au monde où une Conseillère départementale prépare son grade orange et passe son dimanche à une table de chronométrage ! Madame le Maire, Charlotte Blandiot-Faride, qui fut il y a peu championne de France de boxe française (c’est vrai !) a assisté en connaisseuse à une bonne partie du tournoi, et a remis les médailles avec Marianne Margaté et Robert Marchand, notre centenaire atomique, recordman du monde cycliste de l’Heure, catégorie + de 100 ans !!!

Bravo à nos championnes  à nos champions,et leur entraineur Mathieu et seb   merci aux bénévoles, et réservons notre week-ends (pardon, « weekends », c’est la réforme de l’orthographe) du 18-19 mars. Et allez les filles !

 

Résultats :

  • Féminines.
    • Championne d’Ile-de-France, minime 50kg : Clara Le Meur.
    • Minime 50 kg, médaille d’argent : Inès Taïfour.
    • Cadettes, 60kg, médaille d’argent : Audrey Pietrantoni.
    • Senior, 69kg, qualifiée aux France : Cindy Mignot.
  • Masculins.
    • Minimes, 60kg, 5e (sur 9) Yanis Goronflot.
    • Cadets, 74kg, médaille d’argent : Maxence Villareal.
    • Seniors, 70kg, médaille de bronze : Yacin Aïchour.
    • Seniors, 86kg, médaille de bronze : Ludovic Jaubert.
    • Seniors, 98kg, 4e : Antoine Fillion.

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 30 membres


Connectés :

( personne )
Calendrier
Partenaires


ederson1.jpg
modugame.jpg
serre.jpg
sarlabous1.jpg
dnl.gif
batinnov1.jpg
Poirrier-Fontes.jpg
segpp.jpg
Garage_de_langle.jpg
duchenes.jpg
Clic-Assistance.jpg
cafecommerce.jpg

Visites

 381672 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

^ Haut ^